Les priorités de vol

Les principales règles de priorité en parapente

Toutes les manoeuvres d’évitement et les règles de priorité en parapente sont destinées lorsque les 2 aéronefs évoluent à la même hauteur. Et n’oubliez pas de regarder systématiquement avant d’engager un virage!

D’une manière générale, à même altitude, l’évitement se fait toujours par la droite. Si l’aéronef a le relief à sa droite (ne peut pas tourner), il a la priorité. L’autre doit s’écarter du relief pour laisser passer le premier. Le dépassement dans ce cas est interdit. Voici toutes les règles en détail.

C'est toujours bon de se rafraîchir la mémoire.

Et 2 petites règles encore, dans une ascendance...

 

– Un aéronef se trouve dans une ascendance à la même altitude qu’un autre qui s’apprête à y entrer

> l’aéronef entre dans l’ascendance à l’opposé et enroule dans le même sens.

 

– - Un aéronef en dessous dans l’ascendance monte plus vite

> l’aéronef le plus haut lui laisse la priorité en s’écartant

 

 

C'est toujours bon de se rafraîchir la mémoire !

 

ACVL – avis de sécurité mai 2018

LA TÉMÉRITÉ EN DIRECT : UNE ATTRACTION FATALE

Par un bel après-midi ensoleillé, les vents soufflent doucement au large. C’est une de ces journées parfaites où la mer est lisse comme un miroir et les libéristes ont le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Seulement, il y a quelque chose qui cloche… Lire la suite

 

Votre comité de la Sécurité de l’ACVL/HPAC (Suzanne Francoeur et Tyler Gillies) vous propose également un aperçu approfondi des TENDANCES DES ACCIDENTS/INCIDENTS SURVENUS AU COURS DES TROIS DERNIÈRES ANNÉES.

AGA 2018

Rappel Rappel Rappel

Avis de convocation
à
L’Assemblée Générale du Club de Vol Libre Yamaska
Samedi 24 mars 2018 de 9h00 à 12h00

 

Vous êtes formellement invité à assister à l’Assemblée Générale Annuelle du C.V.L.Y.  Cette dernière se tiendra à la Salle de l’Âge d’Or, au 11, rue Codaire, St Paul d’Abbotsford, J0E 1A0 soit tout juste à côté de la Caisse Desjardins.  Café et croissants sont prévus à partir de 8h30, l’A.G. débutera à 9h et nous devrions boucler la réunion pour 12h00

SVP afin de sauver temps et énergie prenez connaissance des documents, insérés au courriel que nous vous avons fait parvenir, avant la réunion.

    
Si vous n’avez pas reçu le courriel, en faire la demande en écrivant à admin@cvly.ca

Prenez également note qu’il ne sera distribué aucune copie de ces documents lors de l’assemblée. Vous êtes donc priez de vous faire une copie papier ou de la télécharger pour consultation à l’AGA.

 

Merci de votre collaboration habituelle.

Denis Laferrière

 

 

Numéro en cas d’urgence & Bulletin de sécurité ACVL

Lorsqu’un accident a lieu sur notre site (mont Yamaska) et que l’on doit appeler du secours, SVP ne pas faire le 911.

Appelez  l’unité de sauvetage de la Haute-Yamaska

450 378-1313


 

Avis de Sécurité

Chers amateurs de vol libre,

Voici le premier Bulletin de sécurité officiel de l’ACVL pour 2017.

Ces Bulletins de sécurité seront désormais envoyés deux fois par année, ou plus souvent selon les besoins. Après tout, la sécurité mérite bien son propre moyen de communication! Ces bulletins seront également affichés sur la page Facebook de l’ACVL/HPAC au https://www.facebook.com/groups/1203572566353229/.

La sécurité est au cœur des valeurs de l’Association et de ses membres. Nous encourageons tous les pilotes à jouer un rôle actif au sein de leur communauté de vol et à promouvoir des pratiques sécuritaires. Soyez ouverts aux suggestions ou aux questions des autres lorsqu’ils vous font part d’inquiétudes au moment de votre décollage ou après votre vol. De la même manière, n’hésitez pas à exprimer vos inquiétudes lorsque le comportement d’autres pilotes met en péril leur sécurité ou celle des autres pilotes. Ce n’est évidemment pas facile à faire, mais une culture délibérée de la sécurité sera bénéfique pour nous tous, si elle entraîne une diminution du nombre d’accidents et d’incidents.

N’oubliez pas de remplir tous les rapports d’incident et d’accident et de les remettre sans délai. Ces rapports sont essentiels à l’analyse et à la compilation des statistiques, afin que notre sport améliore toujours son degré de sécurité.  http://www.hpac.ca/pub/?pid=50

Notre association jumelle, la USHPA, produit régulièrement des Bulletins de sécurité à l’intention de ses membres. Ses représentants ont gentiment accepté de nous envoyer les récents bulletins de leur Comité d’examen des accidents, rédigés par Mitch Shipley et Chris Santacroce, bien connus dans la communauté canadienne du vol libre.

Les conditions de vol printanières et le fardeau supplémentaire qu’ils représentent relativement à la prise de décision représentent le sujet du premier, et le deuxième s’attarde aux collisions en vol, qui ont connu une hausse récemment, entraînant souvent de graves conséquences. Elles sont aussi souvent parfaitement évitables.

Notre seul objectif devrait être une saison sans accidents!

Volez haut, volez loin, volez en sécurité.

Tom Sliepen, Directeur de l’ACVL, Saskatchewan

Pour le Conseil d’administration de l’ACVL
Et le Comité sur la sécurité de l’ACVL, Souzanne Francoeur et Tyler Gillies (safety@hpac.ca)

Rappel amical du Comité d’examen des accidents

Chers membres,

Nous prenons un instant pour vous parler du vol printanier et de notre objectif ultime consistant à vous aider à profiter du vol libre pour des décennies. Chaque année, nous dépoussiérons notre équipement et déployons nos ailes au printemps. C’est une période excitante et rien ne se compare à la sensation de reprendre la voie des airs après une longue pause.

Heureusement, nos instructeurs et notre communauté sont là pour remettre nos compétences à jour. Le pliage du parachute de secours, les avertissements sur les médias sociaux et les amis qui s’aident à faire preuve de retenue se juxtaposent à nos grandes ambitions, parfois démesurées, à fracasser nos records personnels.

Bien sûr, le vol libre demeure un juge sans pitié. Sa pratique nous incite à éviter les pièges, à faire preuve de retenue et à faire en sorte que nos limites ne soient pas ce qui nous définit. C’est là que se trouve le cœur du défi actuel. Le printemps est là et les scénarios habituels se répètent dans l’ensemble du pays. Les pilotes se rendent sur les différents sites et, dans de nombreux cas, les conditions de vol sont trop difficiles. Heureusement, d’autres pilotes font entendre leur opinion quant aux conditions et incitent les autres à remettre leur vol. Dans de nombreux cas, les pilotes surpris finissent par reporter leur vol et remercier ceux qui ont cru bon les aider à demeurer en sécurité. C’est un beau geste, et il s’agit de la pierre angulaire de notre communauté du vol libre.

Nous en arrivons au cœur du problème. Récemment, certains pilotes ont choisi de voler malgré les sages conseils de leurs collègues. Dans certains cas récents, les résultats ont été négatifs, parfois tragiques.

Nous vous incitons à porter une attention particulière aux conditions dans lesquels vous choisissez de voler, à revoir les limites liées à vos qualifications, à discuter avec les mentors de votre localité pour évaluer les conditions et, lorsqu’une personne prend la peine de vous aider à éviter de prendre une mauvaise décision, soyez à l’écoute et remettez votre vol. Demander à un autre pilote de remettre son vol est probablement le geste le plus aimable qu’on puisse poser. Si vous voyez une personne qui est sur le point de prendre une mauvaise décision, dites quelque chose.

Merci à l’avance de tenir compte de ces conseils dans votre prise de décisions. Nous vous encourageons à partager ce message et nous vous incitons à nous faire part de vos commentaires à ce sujet. Comme nous savons que des accidents se produisent parfois, nous sommes d’avis que le seul objectif acceptable est une saison sans le moindre accident. Nous souhaitons inciter tous les membres à évaluer leurs décisions à chaque instant.

Salutations,
Chris Santacroce et Mitch Shipley
Coprésidents du Comité d’examen des accidents de l’USHPA
accident_review@ushpa.org

Comité d’examen des accidents
Incidents en vol

Voir cet article sur le site de l’USHPA (en anglais)Chers membres,
Nous sommes heureux de vous présenter la deuxième édition de la lettre de sensibilisation du Comité d’examen des incidents pour 2017. La première édition a été très bien reçue, et vous nous avez envoyé de nombreux commentaires. Nous avons une nouvelle ronde d’information et nous espérons que vous la trouverez utile.

Incidents en vol : une tendance récente
Plusieurs incidents en vol se sont produits et présentent des similitudes à la fois inhabituelles et remarquables. Certains incidents en vol se sont produits tandis que seulement quelques personnes évoluaient dans les airs. D’autres se sont produits lorsque les deux pilotes se connaissaient bien (amis, membres d’une même famille ou qui se fréquentent en dehors des activités de vol).
                              
Nous désirons rappeler à tous les pilotes qu’il est facile de devenir complaisant lorsqu’un site est peu achalandé, ou moins achalandé que d’habitude. Il est également à noter qu’il existe une étrange attraction entre les pilotes qui sont des amis ou qui apprennent ensemble. Diverses situations présentent un risque accru de collision en vol : un couple qui vole ensemble, un parent et un enfant ou un élève-pilote et son instructeur qui se partagent l’espace aérien (particulièrement la première fois), ou toute occasion où une caméra est utilisée.

Évitement des incidents en vol
Afin d’éviter ces pièges, lorsque vous volez avec des amis, votre famille, votre instructeur ou votre élève, il serait sage de faire des efforts supplémentaires pour assurer une bonne séparation.  Nous rappelons aux pilotes qu’il est important d’être vigilant lorsqu’un site n’est pas achalandé, mais aussi lorsqu’il est achalandé. De plus, les risques augmentent dans le cas des pilotes qui utilisent une caméra et tentent de capturer des images spectaculaires. Le fait de garder l’œil ouvert pour tenter de prendre la photo parfaite peut être une source de distraction, et le fait de regarder dans un viseur peut diminuer la conscience situationnelle.

Le vol en formation devrait être évité en général. Si on envisage le vol en formation, on doit en principe faire appel à des pilotes d’expériences dans des conditions très favorables. Les pilotes doivent communiquer et planifier la sortie d’avance et donner leur consentement explicite. Les pilotes doivent s’assurer que chacun peut s’éloigner du groupe facilement et en toute sécurité s’il ne se sent soudainement pas à l’aise. Aucun autre pilote ne doit être mis en danger en conséquence du désir de certains de voler en formation.

Évaluation et atténuation des risques
Finalement, nous rappelons aux pilotes de se poser la question suivante : le risque de voler dans un environnement très achalandé en vaut-il vraiment la peine? Comment vous sentiriez-vous si vous aviez un accident en vol à un site achalandé en tentant de gagner le concours du jour ou en voulant profiter de quelques minutes de plus en vol?

N’oubliez pas d’utiliser les pratiques courantes et reconnues en matière de communication claire, comme le fait de crier « clear » ou « décollage » avant le décollage. Suivez les règles propres à chaque site , en gardant à l’esprit que la plupart des environnements de vol sont en trois dimensions, et que les pilotes doivent faire preuve de flexibilité : voir et éviter! Soyez conscients de la présence de chaque pilote autour de vous, et indiquez toujours votre intention de faire un virage en regardant, en inclinant la tête ou en vous penchant du côté du virage, afin de donner un préavis suffisant aux autres avant d’effectuer votre manœuvre. N’hésitez jamais à verbaliser vos intentions. Gardez quelques mots expressions simples à l’esprit, tels que « attention », « regardez ici » ou « à votre droite ». Il est pertinent de savoir que dès qu’une personne crie quelque chose, tous les autres pilotes dans les environs porteront plus attention. Parfois, il est difficile de savoir qui a crié. N’hésitez pas à balancer vos pieds ou à vous identifier comme la personne qui ne se sent pas à l’aise.

Si vous devez corriger votre trajectoire pour éviter d’être en conflit, faites-le sans tarder. Dans la plupart des quasi-collisions, au moins un pilote a rapidement pris conscience de la situation, mais n’a pas posé de gestes avant le dernier instant.

Aidez-nous à vous aider
Comme toujours, nous sollicitons vos réactions sur ces sujets et nous vous encourageons à signaler tous les incidents et accidents. Cette information sert à effectuer une analyse statistique, de manière à déceler les tendances qui sont pertinentes à diffuser parmi les pilotes. Cette saison, le seul objectif acceptable est un total de zéro incident en vol.

Salutations,
Chris Santacroce et Mitch Shipley
Coprésidents du Comité d’examen des accidents de l’USHPA
accident_review@ushpa.org

Adresse Postale:
HPAC/ACVL
302 – 5628 Birney Avenue
Vancouver, BC V6S 0H7

admin@hpac.ca

Examen pratique – Brevet Plilote de la FFVL

Petit questionnaire interactif, sur les notions liées au brevet de pilote FFVL (de la Fédération Française de Vol Libre).  Que se soit pour préparer son examen théorique P2 ou pour réactiver nos connaissances…

Créé par Jérémy Ruffet (sat@airnux.fr)

Suivant les recommandations de la FFVL, chaque série de 10 questions est répartie comme suit : météo 30%, réglementation 20%, pilotage 20%, mécavol 20%, matériel 10%.

Le contenu du questionnaire est rédigé par la commission formation de la FFVL.

Rencontre annuelle & Service de navette !

La rencontre annuelle du Club de vol libre Yamaska
vendredi 23 juin au dimanche 25 juin 2017

 

Pour l’occasion nous vous invitons à venir profiter gratuitement des installations du CVLY. L’horaire des activités vous sera transmis sous peu.

Nouveauté cette année, le Club a conclu une entente de service pour une navette qui assume la remonté aux différents décollages et ce pour toute la saison 2017. Vous pourrez profiter de ce service au coût de $10.00 par remontée.

Nous vous attendons en grand nombre.

 

Le comité sociale
**************************

Article de Radio-Canada sur le parapente

Héros du vendredi : le parapente, une expérience saisissante

Publié:  le vendredi 12 juin 2015

Site web de David Thibodeau

© Crédits Photo: Vigi Rodier

"Jean-Patrick Balleux est allé faire du parapente avec David Thibodeau, au mont Yamaska. « Quand je rate une manœuvre, c'est comme si..."   Lire la suite de l'article...

 

Site web de David Thibodeau dtacro.ca